Paris, 14 septembre 1981, le nouveau spectacle du Paradis Latin “Paradisiac” connaît un grand succès avec les filles équipées de boas lumineux en fontaine produits par Loupi. La nuit, dans les loges, après le spectacle, Loupi s’affaire autour des boas à lampes pour expertiser l’usure en scène lorsqu’un court circuit sur l’alimentation d’un des boas met le feu dans les plumes ! Nous avons immédiatement maîtrisé les flammes, quelle angoisse… Le spectacle a fait sa saison, les boas n’ont plus jamais remis le feu…