La maison Christian Dior est en pleine activité. C’est aujourd’hui la présentation de la nouvelle collection Haute Fourrure.

Une grande nouveauté technologique, l’électronique embarquée est arrivée dans les visons….
– En 1984, lors d’une rétrospective au Palais Galliéra sur la mode et l’électricité, Loupi exposait sa collection des premiers articles de mode électroniques apparus depuis les années 60 à côté des robes lumineuses de Poiret, des costumes fabuleux de Fellini et bien d’autres réalisations extraordinaires à base d’ampoules électriques. Monsieur Castet, le directeur en visite demanda à Loupi de concevoir des systèmes lumineux pour les fourrures Christian Dior. Arrive le jour de la présentation au public en 1985 ! Un vison blanc nommé Saga (voir photo ci-contre) était muni de plusieurs centaines de microampoules de montres (les premières montres LCD), commandées par un circuit de programmation, les lettres Paris – Dior s’allumaient les unes après les autres jusqu’a éclairage complet. Un autre vison nommé Obsidiane comportait 300 LED installées dans toutes les bordures du vêtement. Alors naturellement, j’étais présent le soir du défilé avec ma mallette d’intervention d’urgence comportant fer à souder, contrôleurs, outils de précision. J’étais prêt à intervenir au cas où un vison aurait une panne. VisonDior1985Tout allait bien jusqu’au moment de me servir de mes outils pour ressouder un fil arraché, et là plus de mallette ! Pendant que je cherchais, l’ambiance devenait bizarre, les services de sécurité semblaient sur les nerfs, je demande après ma mallette que j’avais posée sous un magnifique petit banc de style Empire… J’apprends alors que tout l’immeuble est sur le coup d’une alerte à la bombe, l’évacuation est sur le point d’être donnée …
Pourquoi ?
– Nous avons trouvé une mallette suspecte, nous l’avons mise sur le balcon du fond en attendant les démineurs…
– Ah bon, à quoi ressemble cette mallette ?
– Venez voir, elle est là-bas
– Mais, ce sont mes outils ! Ce n’est pas une bombe !
Tout est rentré dans l’ordre, le défilé s’est très bien passé !
Je ne sais ce que sont devenus ces visons, je serais curieux de le savoir !