L’hiver a été rude, il a bien gelé et cela a détruit les nuisibles…

Les lampes à LED de remplacement poussent de tous les côtés, j’en vois beaucoup passer et je teste. Le produit idéal n’existe toujours pas, certains ont la bonne température de couleur, mais une mauvaise gestion thermique, pour d’autres c’est l’inverse ! Une bonne lampe à LED se doit de :

– Produire une bonne température de couleur soit en lumière chaude ou froide, mais pas de teintes un peu vertes, roses, ou bleues, du blanc !

– Ne pas chauffer excessivement, plus ça chauffe, moins ça dure, moins c’est efficace… on doit pouvoir toucher le boîtier de la lampe sans se brûler.

– Avoir un bon rendement et facteur de puissance, il s’agit tout de même de réaliser des économies d’énergie !

Mise à part ces lampes dites « Retrofit », il y a des beaux produits faits dans les règles de l’art, en Europe, les Autrichiens se montrent prolifiques, les Italiens en font un maximum, les Allemands ont investi dans les sources, les Anglais sont très dynamiques sur la question, le Japon est à la pointe, les Américains foncent comme d’habitude et pendant ce temps la France reste réservée, nos dirigeants ne sont pas convaincus, nos experts discutent… on a quand même quelques entreprises de LED, mais je trouve que nos acheteurs, prescripteurs et décideurs se montrent beaucoup plus timides et conservateurs que leurs homologues Européens et internationaux.

Ce n’est pas grave (J’ai déjà observé dans ma carrière un temps de retard entre le moment ou un nouveau procédé est dévoilé et celui où il est appliqué en masse, ce laps de temps est plus important chez nous qu’ailleurs…) nous sentons une ouverture qui se fait, nos nouveaux produits sont très très bien accueilli par le public professionnel qui se montre de plus en plus averti.

Du côté des normes, cela se précise, il y a une norme claire concernant les alimentations pour LED en courant, les normes des luminaires vont s’appliquer et chaque fabricant devra prendre en compte les directives REACH, WEEE, EuP. Et de plus, des groupes d’expert se sont formés en Europe, aux USA, dans le monde, pour travailler sur une certification qui permettra de distinguer les Lampes à LED de qualité qui tiennent leurs promesses ! Et nous allons parler de nombre de Lumens produits par Watt et du coût de ce Watt, le vrai coût payé au fournisseur d’électricité, le courant mesuré à la prise en tenant compte du facteur de puissance.

En photos jointes à cet article, voyez des Japonais de chez Citizen qui présentent une barre de 1000 LED avec un rendement exceptionnel de 100 lumens/Watt et le projet « CeramCool », un boitier de LED retrofit en céramique, peut être la bonne technologie pour dissiper la chaleur produite dans la LED. .

Vous pourrez télécharger un rapport très complet sur l’éclairage à l’état solide au Japon en 2008.

Autre extrait des BE de nos services technologiques :

L’éclairage urbain de Taiwan entièrement équipé de lampes à diodes électroluminescentes (LED) d’ici 2011.

De la même manière, l’éclairage urbain de Los Angeles va être rénové sur la base de LED, c’est décidé par les instances locales…

À nous de jouer !

Bien cordialement,